5 méthodes pour se concentrer sur ses priorités

paper-3108236_1920.jpg

Imaginez. Aujourd’hui, vous avez une tâche super importante à réaliser. Ou bien une multitude de petites choses à faire, que vous repoussez depuis quelques temps et qui se sont accumulées. En bref, vous avez du pain sur la planche, vous savez exactement ce que avez à faire, il ne vous manque plus que le coup de boost pour vous y mettre.

Ne tournez plus en rond, me voilà avec 5 méthodes à tester pour rester bien concentré sur vos priorités.

 
Mockup stop à la procrastination.png

Télécharger le guide "Stop à la procrastination!"

15 pages d'exercices pour comprendre pourquoi vous remettez à plus tard et dépasser tous vos blocages!

 

la méthode pomodoro

Vous l’avez peut-être déjà rencontrée, c’est une méthode ultra-classique pour améliorer sa productivité. Il s’agit de planifier des sessions de travail d’une certaine durée, et de les entrecouper de pauses. Le rythme que j’utilise, c’est le 42-17 : 42 minutes de travail, 17 minutes de pause, et on recommence.

Pendant les 42 minutes de travail, vous êtes concentrées comme des dingues sur la tâche en cours. Aucune distraction n’est tolérée, pas de “je finirais plus tard, je vais plutôt trier mes mails”. Croyez-moi, en sachant que vous n’avez que 42 minutes pour avancer sur votre tâche, vous allez dépoter.

Et quand le chrono arrive à expiration, vous pouvez profiter d’une vraie pause, vous avez bien mérité de vous déconnecter un bon quart d’heure de ce que vous étiez en train de faire. De toute façon, votre cerveau n’est pas fait pour travailler trop longtemps : 90 minutes est son maximum.

la “power hour”

Je n’ai jamais croisé son équivalent en français, donc pardonnez-moi d’utiliser l’expression anglaise. C’est un peu le même principe que le pomodoro finalement : vous vous donnez une heure, pendant laquelle vous devez accomplir une liste de tâches bien définie.

Là où je fais la distinction, c’est que j’utilise la méthode pomodoro pour le travail, et la “power hour” pour les tâches ménagères. Et aussi que je fais plusieurs pomodoro à la suite, alors que je ne fais qu’une seule power hour. Je décide que pendant l’heure qui vient, je vais faire la vaisselle, étendre/ranger le linge, passer l’aspirateur, nettoyer ma salle de bain et secouer tapis et plaids. On peut se fixer une liste aussi grande ou petite qu’on veut. Mais à la fin de l’heure, vous aurez fait une avancée massive dans votre to-do list, c’est certain.

la règle des 2 minutes

Comparable à la règle du ‘Touch It Once” (ne le touchez qu’une fois, oui vous allez dire que j’ai une obsession pour les formules en anglais et vous aurez raison), il s’agit de limiter l’accumulation de micro-tâches au fil du temps. Si la chose à faire prend moins de 2 minutes, vous la faites tout de suite, par exemple, ranger votre manteau et vos chaussures à la bonne place en rentrant ; ou classer tout de suite les emails dans les bons dossier au lieu de les laisser traîner dans votre boîte de réception, dans l’idée qu’un jour peut-être vous ferez le grand tri.

Le “Touch It Once” est dans le même esprit : vous avez un objet à la main ? Plutôt que de le poser sur une table en vous disant que vous irez le mettre à sa place plus tard, faites-le maintenant. Vous n’aurez manipulé l’objet qu’une seule fois au lieu de deux d’où un gain de temps précieux pour vous consacrer aux tâches qui nécessitent réellement votre temps. Encore une fois, c’est vrai aussi pour les objets dématérialisés tels que les e-mails. Vous les avez ouverts dans votre boîte de réception ? Dans la mesure du possible, faites l’action nécessaire tout de suite au lieu de les marquer “Non lus” et d’y revenir plus tard. Vous vous doublez le boulot, c’est dommage.

bloquer un créneau dans son agenda

Si vous avez une activité importante à réaliser, et même si ce n’est ni un rendez-vous ni une réunion et que ça n’implique donc que vous, planifiez-là dans votre agenda. Un créneau bloqué à l’avance dans votre agenda, cela vous donne plus de chance d’être totalement libre d’autres obligations à ce moment-là, et donc plus d’excuses ou d’interruptions : vous faites ce que vous aviez planifié.

C’est le principe de prendre rendez-vous avec soi-même, qui peut paraître bizarre, mais qui fait que ça marche. Vous devez mettre ce rendez-vous au même niveau d’importance que n’importe quelle autre réunion : vous aviez dit que tel jour à tel heure vous traiteriez le dossier Dupont, quand l’heure arrive, vous le faites sans vous poser de questions. Tout comme vous iriez à un rendez-vous fixé avec un client, ça ne vous viendrait pas à l’esprit d’annuler subitement parce que vous n’avez plus envie (enfin, j’espère pour vous !).

mettez vos écouteurs

Si vous avez la chance d’être autorisé à le faire sur votre lieu de travail, mettez-vous de la musique dans les oreilles. Il n’y a rien de mieux pour se couper du monde et être à fond dans son boulot ! Pour moi, ça marche mieux sur les tâches répétitives qui ne demandent pas beaucoup de “cerveau disponible”, et avec de la musique sans parole. On en trouve des tonnes sur Youtube.

Si ce n’est pas possible, vous pouvez essayer de trouver une autre technique d’isolation : pousser la porte si on est dans un bureau, éliminer toutes les pendules de sa vue pour ne pas être tenté de “sortir” de sa tâche en cours pour se désespérer que l’heure ne passe pas assez vite, paraît-il que mettre des plantes vertes autour de son espace dans un open-space ça marche bien aussi. Soyez créatifs, se déconnecter du monde extérieur pour s’absorber dans son travail peut prendre plein de visages différents !

A vous !

Vous êtes désormais parés à rester concentrés comme des machines sur votre travail pour le réaliser le mieux et le plus rapidement possible. Je dis “machines”, mais le but n’est bien évidemment pas de se transformer en robot ; il est plutôt d’être efficace sur une période de temps restreinte, pour profiter de tout le temps libre que ça dégage !

N'oubliez pas le principe n°1 : déterminer UNE chose à faire, et s’y atteler une bonne fois pour toutes !

Résumé pour les pressés

Des méthodes pour se mettre un bon coup de pied au derrière, il en existe à la pelle. Quelques exemples :

  • La méthode Pomodoro
  • La "Power Hour"
  • La règle des 2 minutes
  • Réserver du temps dans son agenda
  • Se mettre dans sa bulle
  • Je pense être loin d’avoir fait le tour des astuces qui permettent de se concentrer à fond sur une tâche à réaliser, alors dites-moi :

    Quelle est votre méthode préférée pour dégommer votre to-do list le plus rapidement possible ?

     
    Logo Pinterest.png
    Flèche (1).png

    Épingler cet article !

     
     
    Comment rester concentré 5 méthodes.png
     

    A bientôt, et n’oubliez pas de profiter !


     
    Photo bio Cécile.png

    La fille qui saute sur toutes les méthodes de gain de temps et de productivité, c’est moi, Cécile. J’aime bien être organisée et efficace. Mais le slow living, c’est bien aussi, non ? Sur ce blog, je tente de concilier les deux.