L'art d'aimer faire la vaisselle

matthew-t-rader-1252122-unsplash.jpg

Hello !

Oui, j'avais envie de mettre un titre WTF aujourd'hui, pour répondre à une question qui m'a été posée : quels sont mes conseils pour faire les choses qui ne nous plaisent pas ?

Parce que j'ai beau prôner une organisation qui soit à la fois carrée mais qui nous permette de dégager du temps pour les choses importantes etc., à un moment donné, il faut se coltiner les corvées.

Honnêtement, je n'ai pas 36 réponses à cette question. Ce n'est donc pas un article qui va vous permettre de piocher une idée parmi une liste, comme j'essaie de le faire le plus souvent possible.

Je vous donne donc ma solution ultime pour faire ces choses que je déteste !

La stratégie de la combinaison

"Quoi, elle veut pas qu'on fasse de la plongée, pendant qu'on y est !!"

Non, pas du tout !

La stratégie de la combinaison, c'est celle qui permet d'accoler quelque chose d'agréable à quelque chose de désagréable, pour mieux faire passer la pilule. Je sais, c'est simple comme bonjour, c'est aussi la stratégie de la carotte, ou de la récompense.

Mais le truc, c'est qu'au fil de mes lectures sur le sujet, c'est toujours la même chose qui revient : pour nous inciter à vouloir faire quelque chose, il faut une récompense au bout. C'est comme ça que fonctionne notre cerveau.

Petite subtilité, dans la stratégie de la combinaison, la récompense a lieu en même temps que la corvée.

Alors, ça vous dit que je vous raconte comment j'applique cette stratégie ? C'est parti.

Ma combinaison gagnante

Il y a deux choses qui me hérissent au quotidien : faire le ménage (et plus particulièrement la vaisselle, d'où le titre), et "perdre du temps" à aller quelque part, c'est-à-dire les temps de trajet.

J'ai appliqué la stratégie de la combinaison pendant de nombreuses années avant d'apprendre que ça avait un nom, en profitant de ces moments pour écouter des podcasts.

Ça a deux avantages :

  1. Je ne me vois pas rester assise sur ma chaise à regarder dans le vide pendant que j'écoute un podcast

  2. On peut se le dire, on s'ennuie ferme en faisant le ménage et dans les transports en commun

Pour certaines, ce sera l'occasion de rattraper les derniers épisodes d'une série par exemple.

En tout cas, l'idée est de trouver un élément qui soit tellement agréable que ça vous donne envie (oui, carrément) de vous mettre à l'ouvrage.

Et voici la clé : l'élément agréable doit être exclusivement réservé aux tâches désagréables. Pour ma part, je ne m'autorise à écouter des podcasts que pendant que je fais le ménage et pendant des trajets.

A vous de jouer !

Je vous laisse avec deux devoirs pour aujourd'hui :

  • trouver une activité agréable qui ne demande qu'une demi-attention

  • décider des corvées très exactes à combiner avec cette activité agréable, pour avoir une motivation au moment venu

Alors, qu'avez-vous choisi ?

 
 
 
 
 
L'art d'aimer faire la vaisselle.png
 

A bientôt, et n’oubliez pas de profiter !


 
Photo bio Cécile.png

Ici Cécile, passionnée de lecture, de yoga, de carnets et de sieste. Je parle de slow living, sous tous les angles qui me passent par la tête : détox digitale, écoute de soi, zénitude mais aussi minimalisme et souvent, des concepts de développement personnel de d'organisation slowisés.