4 astuces pour faciliter sa détox digitale

office-620822_1920.jpg

Hello !

Celles qui me suivent via la lettre "Slow au quotidien" le savent, je continue mes expérimentations au pays de la détox digitale. J'essaie désormais de consacrer une journée par semaine sans écran, et pour moi ça tombe le dimanche. Ce sont les dimanches déconnexion !

Qui dit nouvelles expérimentations, dit forcément nouvelles réflexions et nouvelles astuces pour vous aider vous aussi dans votre détox. Alors c'est parti !

Enlever les applis criminelles de l'écran d'accueil


On a tous ces applications qui nous bouffent tout notre temps, les gouffres temporels comme je les appelle. L'année dernière c'était YouTube pour moi, cette année c'est sûrement Instagram qui a tendance à prendre le dessus.

Le problème, c'est que nos applis préférées se trouvent toujours sur la première page de notre smartphone, j'ai raison ? Et le cerveau, ce petit malin qui recherche toujours la satisfaction immédiate, a parfaitement mémorisé la série de geste qui mène à l'hormone du bonheur : hop swipe, je déverrouille -> en bas à droite hop clic sur l'icône -> et tadaaa je me sens tellement bien sur mon appli préférée !

Pendant cette fraction de seconde, vous avez l'impression de ne pas avoir contrôlé votre doigt, et c'est un peu vrai !

Du coup, j'ai testé d'enlever l'icône de l'écran d'accueil de mon smartphone. Ça casse l'automatisme du cerveau, qui se remet en mode réflexion.

Parce que j'ai beau décider d'être en détox digitale, parfois les automatisme ont le dessus !

Acheter un réveil

Et là, j'imagine certaines s'esclaffer devant cet article... c'était un outil tellement basique du quotidien, il n'y a pas si longtemps !

Actuellement, je sens que c'est un gros frein pour moi de ne pas en avoir. Parce que devinez ce que je fais tout de suite en me réveillant ? Je regarde l'heure, et donc mon portable, et à partir de là, mon cerveau se met en automatique pour cliquer sur des trucs. C'est terrible.

Retour au papier

Toujours dans cette même veine de ne pas dépendre uniquement du numérique dans les tâches du quotidien, je réfléchis à un retour au papier, en particulier pour l'organisation de mes tâches et rendez-vous. L'agenda numérique c'est bien pour définir des rappels, mais s'il y a bien un truc que je déteste c'est d'être "sonnée" en permanence par mon téléphone. D'ailleurs le mien est constamment en silencieux.

Après une phase d'utilisation intensive d'Evernote, cela fait plusieurs mois maintenant que j'utilise un bullet journal, sans avoir eu l'envie de repasser à du numérique.

Se donner des autorisations au lieu d'interdictions

Voilà un point que je trouve vraiment essentiel, pour tout type d'habitude à perdre ou à construire.

Lorsqu'on se focalise sur ce qu'on n'a pas le droit de faire, on tourne très vite en rond et on a tendance à craquer. Et c'est parti pour l'engrenage de la culpabilité.

Je préfère m'autoriser de petites plages horaires de connexion, même dans les journées que je souhaiterais 100% détox. Je considère que je fais des détox digitales pour améliorer ma vie, pas pour me la pourrir avec des règles strictes et finir la journée frustrée.

A vous de jouer !

Voilà pour mes dernières réflexions au sujet de la détox digitale, j'espère que certaines de ces nouvelles astuces pourront vous aider à votre tour.

Lesquelles vous paraissent les plus utiles ?

 
 
 
 
 
Mes astuces pour faciliter la détox digitale.png
 

A bientôt, et n’oubliez pas de profiter !


 
Photo bio Cécile.png

Ici Cécile, passionnée de lecture, de yoga, de carnets et de sieste. Je parle de slow living, sous tous les angles qui me passent par la tête : détox digitale, écoute de soi, zénitude mais aussi minimalisme et souvent, des concepts de développement personnel de d'organisation slowisés.