Pourquoi je déteste le Block Scheduling

northfolk-1126473-unsplash.jpg

Hello!

Une fois n'est pas coutume, aujourd'hui je vous présente une manière de gérer son temps, mais pour vous dire que je ne l'ai pas aimée! Oui, on ne peut pas apprécier toutes les méthodes d'organisation non plus.

Je vais vous expliquer ça plus en détails, mais pour moi elle va à l'encontre de tout ce pour quoi j'apprécie l'organisation : simplifier ma vie et apaiser mon stress. Tout n'est pas tout noir non plus, je vais vous dire également dans quelle situation très spécifique il m'arrive de l'utiliser. Mais d'abord, on commence par se demander ce que c'est que cette histoire de Block Scheduling 😉 

Qu'est-ce que le Block Scheduling ?

Allez, je vous fais un petit cours d'anglais : block, ça va, c'est un mot transparant. Quant à "Scheduling", ça signifie planifier. Je vous parle donc d'une méthode qui permet de planifier sa journée à l'aide de blocs de temps. Concrètement, comment ça marche ? Il s'agit d'assigner à chaque tâche, un créneau bien précis dans son agenda. Je dis bien : chaque tâche de la journée.

Je vous donne un exemple bateau, en imaginant la journée-type de quelqu'un qui travaille et qui a une famille :

  • 7h-8h : Routine du matin

  • 8h-9h : Déposer les enfants à l'école, aller au travail

  • 9h-11h : Réunion d'équipe

  • 11h-12h30 : Préparer la présentation Dupont

  • 12h30-13h30 : Déj

  • 13h30-14h : Trier/répondre aux mails

  • 14h-15h : Travailler sur le dossier Dupuis

  • 15h-15h30 : Voir la compta pour mes notes de frais

  • 15h30-16h : Rappeler le prestataire

  • 16h-17h : Remplir le tableau Excel XY

  • 17h-18h : Rédiger les courriers de réponse

  • 18h-19h : Rentre du travail, récupérer les enfants

  • 19h-20h : douches + tâches ménagères

  • 20h-21h : Repas et vaisselle

  • 21h-22h30 : Série

  • 22h30-23h : Lecture

Visuellement, ça donne un truc comme ça :

 
AAAAAAH ça y est, ça m’angoisse !

AAAAAAH ça y est, ça m’angoisse !

 

Je pense que vous commencez à voir pourquoi cette méthode me rebute...

Lire aussi : S’organiser en moins de 10 minutes

Pourquoi je déteste le block scheduling ?

Alors, pourquoi je déteste cette méthode pourtant si à la mode ? Tout simplement, parce qu'elle me stresse plus qu'autre chose. Le fait de voir mon agenda entièrement rempli comme ça, heure par heure, du lever au coucher, ça m'oppresse complètement. C'est l'idée de n'avoir aucune liberté, aucune marge de manœuvre dans mon agenda qui m'est très anxiogène. Pourtant dans les faits, c'est bien comme ça que nos journées se déroulent ! Mais rien à faire, ça doit être l'effet visuel qui m'angoisse ^^ 

Pourtant, c'est là tout le principe de la méthode : voir clairement, bloc par bloc, ce qu'on a à faire dans la journée. Et je comprends très bien les bénéfices que ça apporte aux adeptes de cette manière de s'organiser. D'ailleurs, dans certains cas, je fais appel à cette technique (je vous en reparle juste après), et ça m'aide énormément. Mais au quotidien, c'est juste impossible.

Pour moi, l'intérêt de l'organisation, c'est tout simplement de se sortir de la tête toutes les choses que l'on doit réaliser dans la journée, dans la semaine, dans le mois. C'est avoir un bon système qui me permette de noter les choses dedans, puis de les oublier complètement jusqu'au jour où j'en ai besoin. C'est avoir la tranquillité d'esprit de savoir que les choses seront faites en temps et en heure, sans que j'aie à m'en rappeler constamment. En bref, c'est un moyen d'avoir plus de liberté et moins de stress : c'est d'ailleurs dans cette optique que je vous en parle sur ce blog dédié au slow living. 

Alors une méthode qui me montre à quel point chaque moment de ma journée est rempli et chronométré, y compris mes loisirs ? Très peu pour moi!

Lire aussi : Les 10 commandements de la to-do list efficace

 
On respire et on se détend, plutôt!

On respire et on se détend, plutôt!

 

Dans quel cas j'utilise le Block Scheduling quand même ?

Il y a quand même un cas dans lequel je fais appel à ce type de planification : quand j'ai une masse importante de travail à réaliser, et que je veux vérifier s'il est faisable dans un certain délai. Ça m'arrive parfois d'avoir plein de dates d'échéance à respecter pour plusieurs "dossiers" en parallèle, et d'avoir du mal à visualiser comment les choses peuvent se goupiller dans le temps disponible. C'est là qu'une méthode visuelle est bien pratique, à mon sens.

Je place d'abord les éléments inamovibles genre réunions, rendez-vous, y compris les trajets, et dates butoirs. En creux, ça me donne une vision du temps qui reste disponible. En général je le divise quasiment par deux pour compter les imprévus et les pauses (quand même, on n'est pas des robots), et ça me donne le temps dispo pour bosser sur les projets en question. Je peux voir également si ce temps se présente plutôt sous forme de grosses plages horaires ininterrompues ou si ce sont plutôt de multiples créneaux courts : en général, on ne fait pas la même chose en fonction de ce critère.

Mon conseil : ne pas le faire dans votre agenda habituel, qui ne doit contenir que les rendez-vous fixes, pour ne pas vous encombrer le cerveau. Utilisez plutôt une bonne vieille feuille de papier ou un semainier de bureau par exemple.

Psssst… N’oubliez pas de télécharger votre cahier anti-procrastination :

 
Mockup+stop+%C3%A0+la+procrastination.jpg

Télécharger le guide "Stop à la procrastination!"

15 pages d'exercices pour comprendre pourquoi vous remettez à plus tard et dépasser tous vos blocages!

 

A vous de jouer !

Vous avez maintenant mon avis complet sur la technique du block scheduling! J'espère que mon expérience vous donnera des clés pour l'inclure dans votre quotidien, ou au contraire passer votre chemin si elle vous paraît aussi angoissante qu'à moi... Si cet article a pu vous éviter de perdre votre temps avec une méthode inappropriée, au moins je n'aurais pas souffert pour rien XD

Je serais curieuse de savoir si vous avez déjà testé cette méthode de planification et si ça vous a plu?

A bientôt, et n’oubliez pas de profiter !

 
Logo Pinterest.png

Épingler cet article !

 
Mon avis sur le block scheduling.png
Flèche.png
 
 

 
Photo+bio+C%C3%A9cile.jpg

La fille qui saute sur toutes les méthodes de gain de temps et de productivité, c’est moi, Cécile. J’aime bien être organisée et efficace. Mais le slow living, c’est bien aussi, non ? Sur ce blog, je tente de concilier les deux.