Comment débuter le journaling ?

girl-writing-in-a-diary-picjumbo-com.jpg

Hello !

Vous avez été plusieurs à me poser des questions sur le journaling, la dernière fois que je vous en ai parlé. Et c’est vrai que je ne suis pas partie de la base, à savoir : comment se mettre à écrire dans son journal, très concrètement !

J’ai repris toutes vos questions (enfin j’espère!), j’ai repensé à ce qui me posait des difficultés au début, et je vous ai condensé tout ça en vous expliquant comment vous y prendre et comment surmonter les difficultés.

Restez jusqu’au bout de l’article, parce que je vous garantis que je vais vous débloquer de la plume ;)

Dans quoi écrire mon journal ?

Je recommande un carnet papier, personnellement je n’aime pas du tout écrire sur ordinateur. Seul le bon vieux papier/stylo me permet de réfléchir vraiment, de sortir mes idées, de les regarder avec distance.

Ensuite, deux méthodes opposées sont possibles, à vous de voir celle qui vous convient le mieux. Soit vous vous servez d’un super beau carnet qui va vous donner envie de le sortir tous les jours rien que pour le plaisir des yeux. Soit vous considérez que c’est votre carnet “d’essai”, que vous ne voulez pas vous lancer dans un beau carnet parce que vous avez peur de le gâcher, et là vous prenez le premier cahier de brouillon venu. J’en reparle un peu plus loin…

Pendant combien de temps dois-je écrire ?

Pour quelqu’un qui débute et qui se sent un peu rouillé dans cet exercice, ce n’est pas la peine de se torturer trop longtemps (et puis je sais qu’on a tous des vies chargées, alors visons un objectif raisonnable!) Pour commencer, 10 minutes me semblent pas mal.

D’expérience, je trouve que c’est après ces 10 minutes que l’on commence à sortir les choses vraiment intéressantes. Le fait d’aller au bout des banalités force votre cerveau à creuser un peu plus profond, et à se pencher sur des pensées qui ont tendance à rester au second plan.

 
Quand tu rêvasses au lieu d’écrire…

Quand tu rêvasses au lieu d’écrire…

 

Comment surmonter l’angoisse de la page blanche ?

Et bien moi, c’est en me servant d’un cahier tout pourri que je me suis décoincée du stylo ! Et oui, j’ai cette grave maladie qui essaie par tous les moyens de me dissuader d’utiliser mes plus beaux carnets, au cas où je “raterais” ce que je fais dedans… Je me trouve ridicule de vous dire ça, mais je sais que vous le pensez aussi, alors tant pis !

J’avais un cahier format A4 sous la main, moche, noir, ne servant à rien. Je me suis dit que je pouvais toujours essayer d’écrire régulièrement, et que si ça me plaisait, je pourrais ensuite utiliser un beau carnet.

Voilà voilà, maintenant qu’on a parlé papeterie, et si on se demandait quoi écrire dans son journal, quand on essaie de débuter ? Quand je débarque devant ma page blanche, je commence presque toujours par écrire ce que j’ai fait la veille. C’est assez inintéressant d’un point de vue développement personnel, mais c’est un bon échauffement. Ensuite, je passe à mes intentions (mot pompeux pour dire que j’écris ce que j’ai envie d’accomplir dans la journée, tant au travail que dans ma vie perso). Rendue là, je suis bien lancée et ça part en freestyle ^^

Et si ce que j’écris est nul, ridicule, mal écrit ?

J’ai un scoop pour vous : oui, ce sera mal écrit, sauf si vous avez une belle plume et auquel cas, vous n’avez pas besoin que je vous apprenne à écrire dans un journal.

Il faut bien comprendre que ce que vous écrivez n’est pas fait pour être publié dans Le Monde, donc peu importe que les phrases soient mal construites ou que vous sautiez du coq à l’âne. L'objectif, c'est uniquement de sortir les pensées qui tournent en boucle dans votre tête, pour pouvoir les dérouler jusqu'au bout. Et au bout, il y a la solution, ou du moins un point de vue nouveau sur les événements. Ça vaut le coup de prendre sur soi et d’accepter qu’on écrit comme une patate, je vous assure que ce n’est pas grave !

La qualité de votre expression n’a aucune influence sur les bénéfices que vous pouvez retirer du journaling :)

 
Bonne nouvelle! Pas besoin d’être JK Rowling pour écrire dans son journal!

Bonne nouvelle! Pas besoin d’être JK Rowling pour écrire dans son journal!

 

J’ai peur de ce qui va sortir

Alors ça, c’est un blocage que je n’ai vu nulle part chez tous ceux qui nous tannent pour pratiquer le journaling. Et pourtant, c’est un gros, gros frein que j’avais avant de commencer, et une peur que j’ai continué à ressentir pendant un moment, au début. J’avais peur de voir ce qui allait sortir si j’allais gratter là où ça fait mal. J’avais peur d’aller voir ce qui se cachait au fond de mon esprit. J’avais peur de faire face à mes peurs (justement). J’avais peur de sortir de ma zone de confort, de me remettre en question.

Oui, toutes ces choses vont arriver (enfin pour moi, c’est arrivé). Mais en fait, on est tellement mieux de l’autre côté :) Une fois qu’on a fait le tour de toutes ces choses pas très belles qui nous empoisonnent l’esprit, qu’on a fait le point avec nous-mêmes, on peut avancer. Vous pouvez essayer de le voir comme une manière de mieux vous connaître, plutôt qu’un exercice qui va vous confronter à vos émotions difficiles (ça fait tout de suite moins peur, non?)

Au final, la question est simple : est-ce que vous voulez avancer, ou rester au point où vous en êtes ? Si vous êtes encore en train de lire cet article, je pense que vous connaissez la réponse. Alors en avant !

Dois-je relire mon journal ?

Votre journal peut avoir pour seul objectif de vous décharger de vos pensées et de vos émotions sur l’instant, auquel cas vous ne verrez peut-être pas d’intérêt à y revenir plus tard : il aura fait son job.

Pour ma part, j’aime bien relire mes écrits à la fin du mois, parce que ça m’aide à faire mon bilan. Mais idéalement, je recommanderais de ne pas le relire avant 6 à 8 semaines, car cela permet de bien faire “reposer” les choses. Plus vous attendez, plus vous aurez de recul sur les événements que vous lirez, et plus vous en tirerez de “leçons”. Et puis, quel plaisir de reprendre son journal d’il y a 6 mois par exemple, et de constater le chemin parcouru !

 
On peut se relire de temps en temps, une fois qu’on a pris du recul

On peut se relire de temps en temps, une fois qu’on a pris du recul

 

Comment faire du journaling une habitude ?

J’avais fait l’erreur de ranger mon cahier dans ma chambre, alors que je voulais écrire le matin, avant le réveil de mon compagnon. Vous voyez le problème ? Impossible de sortir le carnet et le stylo sans le réveiller, impossible d’écrire sur place sans allumer la lumière. Oui, j’avais tout compris à la vie !

Du coup, j’ai mis le carnet et un stylo dans mon salon, sur la tablette du dessous de ma table basse. Tout les matins en venant prendre mon petit déjeuner, il me suffit d’attraper le matériel et de m’y mettre.

Vous l’avez compris : mettez un carnet et un stylo à un endroit facilement accessible au moment où vous avez choisi d’écrire. Et d’ailleurs, déterminez à l’avance à quel moment de la journée vous allez vous poser pour écrire dans votre journal.


Une page dans mon journal…

Allez, pour vous montrer que je suis comme vous, j’écris comme un pied, je vous offre une page de mon journal. Nous sommes le 10 mars quand j’écris cet article, je prends donc ma dernière entrée. Enjoy !

Vendredi 8 mars : Ça fait depuis le 25 février que je n’ai pas écrit ! Mince ! Bon j’ai un peu écrit dans mon grand cahier, mais ça compense pas ! Alors aujourd’hui il fait super beau, je devrais aller me promener. Je voudrais regarder s’il y a des choses sympas de prévues [dans ma ville] aujourd’hui. J’ai aussi prévu de faire des trucs pour le mariage aujourd’hui, les cadeaux des invités notamment, donc ça va me prendre du temps. Quand je pense que j’ai pas travaillé sur le blog hier, ça craint haha ! Et puis [là, je parle de mon ancien lieu de travail dans des termes peu flatteurs parce que je suis en train de galérer à récupérer mon solde de tous comptes. J’ai pas envie de publier ça sur internet ^^] C’est un truc de ouf. La bonne grosse perte de temps ça aussi. Enfin bon, il paraît que c’est Mercure en rétrograde qui fait ça, alors je vais laisser couler. Je suis contente, car j’ai vraiment le sentiment d’avoir bien avancé sur mon projet d’entreprise. J’ai passé le cap de penser à mon projet comme à une vraie entreprise, à en parler autour de moi, et surtout de mieux me faire comprendre. [et blablabla pendant encore 2 pages).

Vous pouvez donc constater que je commence par des banalités sans nom, que j’emploie trois fois le mot aujourd’hui dans trois phrases de suite, que des fois je m’énerve un peu, que je pars dans des délires astrologiques etc. Mais que de fil en aiguille, au bout d’une page de nullités, je commence à creuser sur des sujets plus sérieux, à prendre du recul sur mon travail des derniers jours.

 
Il y a celles qui écrivent des choses intelligentes dans leur joli carnet, tout en tenant leur tasse de café en équilibre sur leur lit ; et puis, il y a nous….

Il y a celles qui écrivent des choses intelligentes dans leur joli carnet, tout en tenant leur tasse de café en équilibre sur leur lit ; et puis, il y a nous….

 

A vous de jouer !

Si vous êtes coincé(e)s sur le journaling, et si vous pensez que ce serait plus facile répondre à des questions que d’écrire comme ça dans le vide, j’ai quelque chose pour vous!

J’ai crée un cahier d’exercice spécial “anti-procrastination”, dans lequel vous pourrez trouver une bonne dizaine de questions de journaling. Ça concerne un sujet bien particulier vu comme ça, mais il y a des questions que vous pouvez tout à fait appliquer à n’importe quelle situation de votre vie! Vous pouvez le télécharger juste en-dessous :

 
Mockup stop à la procrastination.png

Télécharger le guide "Stop à la procrastination!"

15 pages d'exercices pour comprendre pourquoi vous remettez à plus tard et dépasser tous vos blocages!

 

Et voilà, j’espère que tout ça vous a aidé(e)s à lever quelques blocages, et que ma fabuleuse démonstration vous a décomplexé(e)s XD Déconnectez votre cerveau rationnel, zéro auto-censure, laissez tout sortir !

Pour aller plus loin

A bientôt, et n’oubliez pas de profiter !

 
Logo Pinterest.png

Épingler cet article !

 
Comment débuter le journaling.png
Flèche.png
 
 

 
Photo+bio+C%C3%A9cile.jpg

La fille qui saute sur toutes les méthodes de gain de temps et de productivité, c’est moi, Cécile. J’aime bien être organisée et efficace. Mais le slow living, c’est bien aussi, non ? Sur ce blog, je tente de concilier les deux.