J'ai testé La magie du rangement de Marie Kondo

artem-bali-622295-unsplash.jpg

Hello!

Nouvel article "J'ai testé...", après le Miracle Morning de la dernière fois, je vous propose aujourd'hui au autre best-seller appliqué à ma sauce, avec la fameuse magie du rangement! 

Même si ça fait des années que j'en entends parler partout, j'ai mis du temps avant de me décider à le lire. Et puis finalement ça y est, il y a quelques mois, je me suis enfin lancée pour comprendre tout le phénomène. Il y a des choses que j'ai beaucoup aimées et d'autres que je n'ai pas appliquées, c'est de toutes façons comme ça que doit s'utiliser un livre de développement personnel, à mon avis. Je vous raconte donc mon expérience!

JE SUIS AMOUREUSE DE LA PHILOSOPHIE KONMARI

Déjà, je dois dire que j'aime bien le principe général et l'esprit de la méthode. Parce qu'on n'est pas "juste" sur une méthode de rangement, comme le titre pourrait nous le laisser croire, mais sur une vraie manière de s'alléger l'esprit, de mettre de l'ordre dans nos têtes, de gagner en clarté. Il y a un passage que j'ai relevé parce qu'il reflète bien ce qu'on devrait toujours retirer de ce genre de lecture : "Vous prendrez conscience d'un concept très simple. Jeter et garder des choses n'ont qu'un seul but : vous rendre heureux."

Je trouve qu'une fois qu'on a intégré ça, et qu'on le garde en tête tout au long du processus, ça remet en perspective tous les objets qu'on va passer en revue. On n'est plus sur "oui, mais je dois garder ce bibelot parce que c'est tata Jeanine qui me l'a offert". On se concentre uniquement sur le bonheur que cet objet nous apporte, ou non. C'est tellement simple, il n'y a qu'un critère de décision (bon, je n'ai pas dit que c'était facile non plus ^^). 

Il y a encore une phrase dans le premier chapitre qui a tapé dans le mille : "Contrairement au travail, aux études ou au sport, nul besoin de comparer vos performances à celles d'autrui. La norme, c'est vous !" Mais merci Marie, de nous délivrer de cette manie de la comparaison! Ça n'a aucun sens de regarder si on a fait un plus gros tas d'objets à donner que le voisin, ou de se demander combien d'objets on devrait garder chez soi pour avoir "bien" appliqué la méthode. On s'en fout! L'important c'est ce que vous ressentez : est-ce que vous ressentez du bien-être quand vous êtes chez vous, ou est-ce que vous étouffez à chaque fois que vous ouvrez un placard?

Et est-ce qu'on peut juste parler un instant du titre du chapitre 4? "Ranger pour vivre avec passion". Je dis oui, mais tellement oui! Vous savez que les articles dans lesquels je vous parle d'organisation, sont toujours là dans le but de vous redonner de la place et du temps pour profiter de la vie. Là, on est clairement dans cette philosophie! J'adhère, j'adhère. Bon, maintenant que j'ai parlé pendant 10 ans de pourquoi j'aime la méthode Konmari (et encore, je pourrais continuer longtemps comme ça, on passe à la suite.

LE PRINCIPE

Si vous n'avez ni lu le best-seller de Marie Kondo, ni regardé sa série sur Netflix, je vous fais le topo en quelques mots. Il y a en gros deux temps dans la méthode KonMari. D'abord, vous devez trier vos affaires, pour faire de la place. Puis, vous pouvez ranger les objets qui restent, de manière simple et efficace.

Il y a toute une manière de faire le tri dans vos affaires, à commencer par un ordre précis dans les catégories d'objets à passer en revue. On commence par les vêtements, puis les livres, puis les papiers, etc. Lorsque vous vous attaquez à une catégorie, vous devez faire le tour des pièces pour réunir en un seul tas tous les objets appartenant à la catégorie. Puis, vous prenez chaque objets un par un dans vos mains, et vous devez ressentir si cet objet vous fait ressentir de la joie. Si c'est le cas, il reste, sinon il part.

Concernant le rangement, il y a aussi un ordre dans lequel procéder. Je trouve que dans cette partie, elle parle plus de ce qu'on devrait garder et jeter que de la manière de les ranger, sauf pour les vêtements. Ces derniers ont une manière bien particulière d'être pliés et rangés, de manière verticale. Je suis sûre que vous avez déjà vu des photos ou des vidéos montrant cette technique, en tout cas ce n'est pas dans un article que je vais pouvoir vous expliquer ça ^^

MON EXPÉRIENCE

LE TRI À LA KONMARI

J'avoue que j'ai du mal à m'occuper de tous les objets d'une catégorie à la fois. Autant pour les vêtements, ça ne me pose pas de problème, je fais tout d'un coup puisque tout est rangé au même endroit. Autant pour les autres sortes d'objets, comme les "objets divers", qui portent bien leur nom, je ne me vois pas tout faire d'un coup. Je préfère m'occuper d'un meuble de la cuisine un jour, et des câbles et autres clé USB à un autre moment. Je ne sais pas, j'ai peut-être le cerveau trop compartimenté haha!

Mais il y a aussi le problème du temps! Ça prend vraiment beaucoup de temps de trier, croyez-moi, et pourtant je n'ai que 35m2 alors je n'imagine pas une maison. Donc est-ce qu'on est censé mettre tout notre bazar en tas dans le salon, et croiser les doigts pour avoir tout fini avant d'avoir besoin de circuler? Mmmmh, là je reste encore dubitative. Donc, je reste avec mes petites catégories, voire étagère par étagère. C'est moins impressionnant. 

Sur l'ordre dans lequel elle recommande de procéder, je suis tout à fait d'accord par contre. Le principe, c'est de commencer par les objets faciles, auquel on n'a pas d'attachement sentimental particulier, pour terminer par les photos et les souvenirs. Je valide totalement! Il vaut mieux commencer par une catégorie qui ne vous fait ni chaud ni froid, comme les assiettes par exemple. Ça permet de se faire la main, et de se dire que ce n'est pas si difficile de se séparer de ses objets en trop. Parce que si vous n'avez jamais rien fait de semblable et que vous commencez directement par votre album photo préféré, ça va pas le faire du tout. 

L'avantage, c'est que quand on arrive vers les catégories de la fin, on a envie d'en finir. On passe donc beaucoup moins de temps à tergiverser et on débarrasse beaucoup plus de choses. C'est ce qui m'arrive, en tout cas. Au début, on se pose mille questions, et si j'en ai besoin etc. A la fin c'est plutôt "j'ai pas fait tous ces efforts pour garder l'horrible vase à fleur, tout ça parce que c'était le préféré de mon arrière grand-mère". Vous voyez le délire. Et on y prend goût, à cette sensation d'espace et de liberté qui nous gagne au fur et à mesure!

Le coup du "does it spark joy" aussi, ça me parle à fond! Elle nous remet vraiment les pieds sur terre avec ça! Un objet, soit il a une fonction, soit il est là pour nous apporter du bonheur, et c'est tout. Clairement, un jean trop petit dans lequel on espère rentrer à nouveau depuis 10 ans, ne remplit aucune de ces deux conditions. L'idée, c'est que si vous êtes malheureux en regardant un objet chez vous, il n'a rien à faire là. C'est vraiment facile de le savoir en plus, il suffit de se connecter 2 secondes avec son corps : vous savez, ce petit pincement au cœur, ce saut carpé désagréable de l'estomac, votre gorge qui se serre ou vos épaules qui remontent... Ça , c'est un objet qui ne sparke pas de joy XD Si vous avez vu la série, Marie Kondo montrer à l'inverse ce que ça fait, quand un objet vous apporte du bonheur : son corps a comme un mouvement d'enthousiasme vers le haut, et d'après elle, ça fait un bruit comme "tchiiing" haha, un bruit d'étincelle, quoi! 

Marie Kondo va même encore plus loin, puisqu'elle écrit "nous devons choisir les biens que nous souhaitons garder et non ceux dont nous voulons nous débarrasser." Moi, j'avoue que j'ai tendance à me concentrer sur ce que je veux retirer de chez moi, je fais donc les choses à l'envers. La prochaine fois, il faudra que je pense plutôt en terme de "qu'est-ce que je veux absolument garder", plutôt que l'inverse.

LE RANGEMENT À LA KONMARI

Je termine avec la deuxième partie de la méthode, celle qui concerne le rangement. Je me suis uniquement concentrée sur la manière de plier et de ranger les vêtements, parce que ce sont les seuls objets que j'ai triés récemment. J'ai effectivement utilisé sa technique de pliage et de rangement "vertical", autant pour les hauts, que les bas, que les sous-vêtements. 

Côté praticité, je valide à 100%! C'est vrai que ça permet de tout voir d'un seul coup d’œil, c'est vraiment génial! Et ça donnerait presque envie de refaire du tri, parce que visuellement, on a encore l'impression d'avoir beaucoup de vêtements! L'effet n'a rien à voir avec l'empilement. J'étais vraiiiiment très sceptique là-dessus, et j'ai fait ça presque à contre-cœur (mais qu'est-ce que je ne ferais pas pour vous ^^), mais effectivement, je me rends compte maintenant que quand on empile, ça cache une grande partie de ce qu'on a vraiment.

Par contre, d'après Marie Kondo, c'est censé nous faire gagner de la place et là je ne suis pas du tout d'accord. Pour les sous-vêtements et notamment les chaussettes, j'ai l'impression que c'est le cas, ok. Mais sur le reste : pas du tout! Ou alors ça vient de la configuration de mes étagères, je ne sais pas. J'ai essayé dans les deux sens, c'est-à-dire de gauche à droite, et du plus profond au plus près, et dans les deux cas, je ne peux pas tout rentrer. Je vous avoue que ça me pose un peu problème, parce que sinon j'aime vraiment beaucoup ce rangement et je ne compte pas revenir à l'empilement! Si je n'étais pas sur le point de déménager dans un pays encore inconnu, j'aurais acheté des espèces d'étagères à pied, parce que j'ai vraiment beaucoup d'espace de perdu entre chaque étagère. Mais pour l'instant, je laisse tel quel. 

A VOUS DE JOUER!

Et voilà, qui aurait cru qu'on pouvait écrire 3 pages sur une méthode de rangement! Mais j'espère que vous avez trouvé cet article plus intéressant que long 🙂 Vous avez vu qu'il y a beaucoup de points qui me plaisent beaucoup dans La magie du rangement, et encore, je n'ai pas exploité le quart des passages que j'avais surlignés! Mais je pense que l'essentiel du message est passé. Après bien sûr, il y a 2-3 choses avec lesquelles je ne suis pas d'accord ou dont je ne vois pas l'intérêt. Tout simplement parce que pour certaines choses, j'ai déjà trouvé un fonctionnement qui me convient. Et dans ces cas-là, je ne vois pas l'intérêt d'en changer.

Alors à votre tour, je suis sûre que beaucoup d'entre vous ont testé cette méthode, au moins partiellement, vu sa popularité. N'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé, à me dire si vous êtes d'accord avec moi ou pas sur les points que j'ai soulevé, et quelles sont vos astuces, pourquoi pas!

 
Mockup%2BMiracle%2BMorning%2Bblog.jpg

Télécharger "Le Miracle Morning en 15 minutes!"

Pour profiter des bienfaits de la routine sans sacrifier son sommeil ;)

 

A bientôt, et n’oubliez pas de profiter !

 
J'ai testé la magie du rangement de marie Kondo.png
 

 
Photo+bio+C%C3%A9cile.jpg

La fille qui saute sur toutes les méthodes de gain de temps et de productivité, c’est moi, Cécile. J’aime bien être organisée et efficace. Mais le slow living, c’est bien aussi, non ? Sur ce blog, je tente de concilier les deux.